• 36 rue Molière
  • 76000
  • Rouen
  • 02.35.88.56.87

La sténotypie au service des professionnels,
des administrations et des collectivités locales,
depuis 1986.

icon-steno

Sténotypie

steno-stenotypie

Sur place, nous nous chargeons de la saisie intégrale des débats. La sténotype électronique permet un enregistrement silencieux et discret de vos échanges verbaux.

Transcription

steno-transcription

Les comptes rendus in extenso (ou « minutes »), vous seront adressés sur le support de votre choix (internet, cd, ou papier) sous format de texte avec les corrections facilitant la lecture sans altération du sens.

Synthèses

steno-synthese

A partir de la retranscription de la sténotypie, nous pouvons vous proposer une synthèse de quelques pages.

Les débats enregistrés sur support vidéo ou audio peuvent aussi nous être confiés,
libérant ainsi un temps précieux pour une secrétaire qui a, par ailleurs, bien d’autres tâches à accomplir.

 

Transtext

steno-transtext

Depuis 1986, nos proposons nos services de sténotypie aux professionnels, administrations et collectivités locales, en assurant la prise « in extenso » de réunions, conférences, congrès, débats, comités d’entreprise, colloques, conseils d’administration, conseils municipaux, conseils généraux, conseils régionaux.

Nos retranscriptions se présentent sous forme de « minutes », respectant l’intégralité des propos en indiquant le nom de chaque interlocuteur. Une véritable photographie de vos réunions, non seulement les discours sont intégralement retranscrits mais vous retrouverez également les réactions de la salle (rires, applaudissements, brouhaha, suspensions de séances, votes, etc).

Enfin, à la demande du client, nous pouvons rédiger une synthèse à partir des minutes, réduisant ainsi le texte de 30, 50 voir 70% selon les besoins exprimés.

steno-explication

Le métier

steno-lemetier

La sténographie est l’ancêtre de la sténotypie, les deux méthodes étant basées sur un système d’enregistrement phonétique.

A la différence de la sténographie, la sténotypie utilise une machine, appelée « sténotype ». La toute première, a été créée en 1827 par le français Benoït Gonod mais celle qui sera utilisée, surtout en France, est celle de Marc Grandjean.

On pourrait comparer le fonctionnement de la sténotype à un piano. Comme dans un piano on utilise plusieurs touches (les notes) pour produire un accord. La (ou le) sténotypiste utilise plusieurs touches (les lettres) pour enregistrer une syllabe.

Grâce à cette méthode, la (ou le) sténotypiste peut enregistrer intégralement, à la vitesse de la parole, une séance de comité d’entreprise, de conseil d’administration, de conseil municipal, de conseil général ou de conseil régional, des congrès, des colloques, des séminaires, des conférences, des assemblées générales, des réunions de copropriétaires, des tables rondes… La restranscription se présente un peu comme une pièce de théâtre, une photographie écrite de la séance.

La sténotypie est reconnue pour être le meilleur outil en raison de sa précision et de sa fiabilité, faisant foi auprès des tribunaux en cas de litige. Les tribunaux internationaux de La Haye et d’Arusha ont fait appel à des sténotypistes pour l’enregistrement des procès des génocides de la Bosnie et du Rwanda.

Contact

Merci ! Votre message a bien été envoyé
Transtext

36 rue Molière
Apt 1B
76000 – Rouen
marieglg@sfr.fr

Mentions légales

Siret : 539 740 944
Siège Social : 36 rue Molière 76000 Rouen
Type de Société : SARL au capital de 1000€

Pour de plus amples informations sur les conditions générales d’exercice de la profession, vous pouvez télécharger en .pdf les Modalités d’exercice de la profession de sténotypiste.